in

HI-TECH: L’EXCÈS DES MÉDIAS SOCIAUX NUIT À LA SANTÉ MENTALE DES FILLES

ados_couche_tard_gallerylarge
On en a souvent parlé ces dernières années sans donner des détails précis en cette matière. Selon une étude faite par l’Institut de la santé de l’enfant de l’University College de Londres révélée le mardi dernier par Radio-Canada, l’utilisation trop fréquents des médias sociaux par les adolescents est nuisible pour leur santé mentale et leur bien-être.

Ces activités surtout pour les filles réduisent les temps consacrés au sommeil et à la pratique de l’activité physique mais augmenteraient tout simplement leur exposition à la cyberintimidation.

Ce constat est fait par le Professeur Russel Viner et ses collègues de cet alma mater britannique. Ils ont mené cette étude sur près de 10.000 adolescents, filles et garçons, agés de 13 à 16 , suivis pendant 3 années entre 2014 à 2017.

“Nos résultats montrent que les médias sociaux en soi ne causent pas de dommages , mais que leur utilisation trop fréquente perturbe les activités qui ont un effet bénéfique sur la santé mentale des adolescents”, indique Russel Viner.

Ainsi, les présents travaux de santé publique montrent que les ados passent au moins 3 fois par jour de temps sur les réseaux sociaux ( Viber, Twitter, Facebook, Messenger, Instagram, Whatsapp, Snapchat ). En revanche , les auteurs constatent que les filles sont fréquemment en ligne que les garçons.

Quoiqu’il en soit il faut réaliser d’autres études pour arriver à cerner les influences et incidences des médias sociaux sur les adolescents selon le sexe.

Source d’article

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Written by Congo-buzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CHRISTIAN NSENGI BIEMBE

FOOT-FECOFA: CONFIRMATION DE CHRISTIAN NSENGI BIEMBE À LA TÊTE DE LA SÉLECTION NATIONALE POUR UNE ANNÉE

mhd

VOICI LA LETTRE ÉCRITE  PAR MHD À DJ ARAFAT APRES L’ANNONCE DE SA MORT