Affaire sextape de l’évêque Mukuna, Denise dusauchoy brise le silence et crache le morceau




La journaliste Denise dusauchoy réapparaît après la publication de la prétendue vidéo sextape qui circule depuis ce samedi 02 mai, dont on voit l’évêque Pascal Mukuna entretenir des rapports intimes avec une fille dans une voiture. 

Suspendu par la commission de censure de l’audiovisuel il y a quelques mois pour le non respect de l’éthique et déontologie journalistique, Denise dusauchoy dit avoir été contacté par la fille sur cette affaire. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, Denise affirme que l’affaire<< certificat d’enregistrement parcellaire>> serait à base de ces images pornographique qui circule sur la toile.

Selon la journaliste, la fille réclamerait à l’évêque Pascal Mukuna le certificat d’enregistrement parcellaire que son mari aurait << semé>> ( donner au pasteur).

Après plusieurs tentatives de la part de la fille pour récupérer le document, le pasteur lui aurait proposé un deal à  c’est-à-dire << demandé à la fille d’entretien des rapports sexuels>> pour lui remettre le fameux document. Après plusieurs promesses non tenues de la part du pasteur, c’est ainsi que la prétendue fille aurait décidé de mettre la caméra dans sa voiture Lors d’un rendez-vous avec l’évêque.

La journaliste affirme avoir contacté plusieurs fois le pasteur pour une négation  civilisé sur cette affaire, mais sans obtenir gain de cause.

Rappel des faits

Une vidéo pornographique a pris d’assaut le réseaux sociaux ce samedi 02 mai. Dans cette vidéo on y voit l’image du serviteur de Dieu l’évêque Pascal Mukuna entretenir des relations sexuelles avec fille dans une voiture.  Cette vidéo a rapidement volé la vedette au coronavirus qui retient l’attention de tous ces derniers temps.










LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here